W30-E Webinaire: Why ACEs Impact Neurological Development?

Webinar en anglais : introduction sur l’impact neurologique des Expériences Négatives de l’Enfance (ENEs) et comment cela peut augmenter le risque de troubles lié à l’usage de substances. Présentation par Dr. Andra Smith. (2020)

Description

Ce webinaire présente l’impact neurologique des Expériences Négative de l’Enfance (ENE) et comment cela peut augmenter le risque de trouble lié à l’usage de substances. Il est très important durant le rétablissement de comprendre l’impact des ENE et de l’interruption du développement neurologique. Les programmes de rétablissement doivent aborder et traiter ces ENE avant de pouvoir être efficaces. Les participants recevront des exemples d’outils appropriés pour aider à développer de nouveaux schémas de pensées qui remplaceront de manière constructive les comportements destructeurs précédents, y compris la consommation de substances. Une compréhension de l’impact négatif de la consommation de substances sur le cerveau et la cognition en particulier, mais aussi la capacité du cerveau à récupérer après l’arrêt de la consommation de drogues sera discutée. L’accent mis sur la santé du cerveau fait partie intégrante du processus de récupération et la compréhension du potentiel d’amélioration du cerveau est importante pour la réussite du programme.

 

Biographie de la présentatrice :

La Dr. Andra Smith a obtenu son doctorat en neurosciences de l’Université de la Colombie-Britannique, puis est retourné à Ottawa pour effectuer une bourse postdoctorale financée par les IRSC à l’Université Carleton. Elle a commencé à travailler comme professeure à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa en 2004. Andra utilise l’imagerie cérébrale pour comprendre comment le cerveau fonctionne. Cela intègre la compréhension du jeune cerveau et la façon dont les drogues influent sur lui. Elle se concentre sur le fonctionnement exécutif et l’importance de la santé du cerveau des adolescents pour ce type de traitement cognitif. Elle a également travaillé avec des organisations comme le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) et la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées (CCSMPA) pour aider à fournir une éducation et à écarter de nombreuses idées fausses qui existent sur le cannabis et le cerveau tout au long de la vie.